Comprendre les acteurs pour saisir et interpréter les mécanismes sociaux

Présentation

Cette communication s’appuie sur une enquête menée sur l’essor de l’intérim. Plus précisément il s’agissait de chercher ce que la montée du travail temporaire (TT) révèle des mutations du système d’emploi et au-delà du changement social en cours.

Il y a là de toute évidence une problématique globale qui implique une approche « macrosociale » (et macroéconomique) du phénomène. Mais, le questionnement portait sur les différentes interrelations qui traversent le « triangle du travail temporaire » (entreprises de travail temporaire / entreprises utilisatrices / intérimaires) et concrétisent le travail et la vie en intérim, ce qui impliquait de se donner les moyens de connaître et de comprendre cette réalité pour pouvoir tenter une interprétation générale.

Cela pose une question non seulement méthodologique, mais épistémologique puisqu’il s’agit d’intégrer une approche compréhensive, « microsociale », dans une démarche générale holiste. Est-ce possible et acceptable ? Une telle approche a-t-elle un sens et aide-t-elle à construire un résultat à la rigueur scientifique suffisante ?

Nous traiterons ces questions en commençant par exposer la méthode et les outils mis en œuvre dans le cadre de cette enquête avant d’en faire une lecture critique autour de la présentation de quelques résultats.